Accueil Information Sein chirurgie ganglionnaire des cancers du sein: ganglion sentinelle
chirurgie ganglionnaire des cancers du sein: ganglion sentinelle
INFORMATIONS DES PATIENTS - Chirurgie du sein I

Chirurgie ganglionnaire des cancers du sein: ganglion sentinelle

Le dépistage (autopalpation, mammographies systématiques..) permet de découvrir des tumeurs à des stades plus précoces et  de taille plus petite.

La probalilité d'envahissement ganglionnaire est très directement liée à la taille de la tumeur (moins de 10% pour des tumeurs de moins de 5mm et plus de 30% pour des tumeurs de plus de 1 cm).

Compte tenu des complications post opératoires liées au curage axillaire, il s'est révélé nécessaire pour ces très petites tumeurs, de pouvoir obtenir les mêmes informations (pronostic, traitement adjuvant, traitement local - cf fiche curage axillaire) avec des complications moindres.

Principe

Le principe de l'étude du ganglion sentinelle repose sur le fait que ce ganglion est le premier relais de la chaine de drainage du cancer. En cas d'absence d'envahissement de ce ganglion par la tumeur, les autres ganglions sont sains.

La chaine de drainage du cancer du sein est en général une chaine ganglionnaire axillaire, mais il faut remarquer que dans de rares cas, ce drainage se fait préférentiellement par les gangions mammaires internes (derrière le sternum).

Le repérage du ganglion sentinelle se fait par 2 méthodes possibles qui sont associées pour augmenter la détection de ce ganglion:

  • méthode isotopique: dans le service de médecine nucléaire, un marqueur radioactif est injecté autour de la tumeur, et une scintigraphie est réalisée. Le ganglion est marqué à la peau par le médecin nucléaire. Au bloc opératoire, ce marquage guidera le chirurgien qui utilisera par ailleurs une sonde gamma pour détecter LE ganglion sentinelle.
  • méthode colorimétrique: un colorant (bleu Patenté) est injecté et va suivre les voies de drainage de la tumeur. Le ganglion sentinelle se teinte alors en bleu, permettant son repérage et son exérèse.
Le ganglion sentinelle est envoyé immédiatement en analyse (examen extemporané) et si cet examen montre la présence de cellules tumorales dans celui-ci, un curage axillaire est alors réalisé lejour même (cf fiche curage axillaire).

Complications

Toute intervention chirurgicale peut présenter des risques de complications.
Les complications possibles spécifiques à l'étude du  ganglion sentinelle sont:
  • Modifications de la sensibilité de la face interne du bras par lésion d'un rameau perforant intercostal
  • Lymphoecèle nécessitant une ponction évacuatrice
  • Coloration résiduelle de la peau au niveau de l'injection
  • "Faux négatif", c'est à dire un ganglion dont l'examen extemporané est négatif mais dont l'analyse complète retrouve des cellules carcinomateuses. Un curage axilllaire sera alors la plupart du temps nécessaire quelques jours après.
Dr Natalie Rajaonarivelo
 
Copyright © 2018 hopitalsaintlouis.org. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.