Accueil Information Sein Seins tubéreux
Seins tubéreux
INFORMATIONS DES PATIENTS - Chirurgie du sein I

Les seins tubéreux

Les seins tubéreux sont des malformations du sein qui apparaissent lors de la croissance de la poitrine chez les femmes à la puberté. Ces malformations sont psychologiquement invalidantes chez des jeunes filles en pleine adolescence. Aucune origine n'a été retrouvée à ces malformations.

 

Description

L'anomalie commune à tous les seins tubéreux est une anomalie de la base d'implantation du sein. L'expansion mammaire ne se fait alors plus vers la périphérie du sein mais seulement vers l'avant. Le sein prend une forme de tubercule.

D'autres anomalies peuvent être retrouvées:

  • Une position haute du sillon sous-mammaire, de façon quasi constante.
  • Une anomalie de la plaque aréolo-mamelonnaire, toujours trop large par rapport au volume du sein. Cette plaque aréolo-mamelonnaire peut même présenter une protrusion aréolaire, véritable hernie de la glande à travers le muscle mamillaire.
  • Des anomalies du volume mammaire. Les seins tubéreux sont le plus souvent hypotrophiques mais peuvent être de volume normal ou parfois même hypertrophiques.
  • Une asymétrie mammaire est présente dans plus de 2/3 des cas.

Classification

Une classification en 3 grades a été établie par Grolleau en fonction des anomalies présentées par les 4 quadrants de la base mammaire (quadrant supéro-interne, supéro-externe, inféro-externe et inféro-interne).

  • Grade I (55%): seul le segment inféro-interne est déficient et l'aréole regarde alors vers le bas et le dedans. Le sillon sous-mammaire présente alors une forme de S italique. Le volume mammaire peut être hypotrophique, hypertrophique ou normal.
  • Grade II (25%): les 2 segments inférieurs (inféro-interne et inféro-externe) sont déficients et l'aréole regarde alors vers le bas car la croissance mammaire ne se fait que dans les segments supérieurs.
  • Grade III (20%): les segments supérieurs et inférieurs sont déficients, la base mammaire est entièrement rétrécie et la croissance se fait sous forme de tubercule. Le sein est généralement hypotrophique.
Les 2 seins sont souvent tubéreux mais peuvent être de grades différents.

Traitement

Le traitement est différent selon le grade de la malformation et selon le volume mammaire.

Dans tous les cas, il faudra néanmoins:

  • Restituer une base mammaire en abaissant le sillon sous-mammaire
  • Redistribuer le volume mammaire dans les segments déficients
  • Réaliser une concentration aréolaire de façon à réduire la plaque aréolo-mamelonnaire et traiter une éventuelle protrusion aréolaire. Une incision péri-aréolaire est donc la règle.

- En cas de volume normal, la plastie mammaire de remodelage conservera un volume identique.

- Pour les seins hypertrophiques, une résection glandulaire sera réalisée de façon à diminuer le volume mammaire.

- Enfin, la mise en place d'une prothèse mammaire peut être nécessaire en cas de seins hypotrophiques. Il faut dans ce cas remarquer que la physiopathologie des seins tubéreux entraine alors bien souvent un effet de double contour après la mise en place de la prothèse.
Ce traitement peut être entrepris dès la fin de l'adolescence.
Une retouche peut être nécessaire 6 à 12 mois après l'intervention, pour corriger un double sillon ou une éventuelle récidive de protrusion aréolaire.

 

Complications

Les complications liées au traitement des seins tubéreux sont celles des interventions concernées (cf augmentation mammaire, réduction mammaire et cure de ptose).

Il faut noter que dans le cas particulier des augmentations mammaires pour sein tubéreux, on peut noter l'apparition d'un "double sillon" du sein, ainsi qu'une récidive de la protrusion aréolaire.

Enfin, une asymétrie résiduelle est toujours possible dans le cas de ces malformations mammaires.

 

Dr Natalie Rajaonarivelo

 
Copyright © 2018 hopitalsaintlouis.org. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.