Accueil Information Esthétique Blépharoplastie esthétique
Blépharoplastie esthétique
INFORMATIONS DES PATIENTS - Chirurgie esthétique

La blépharoplastie esthétique est une intervention qui concerne les paupières. Elle est indiquée lorsqu'il existe à ce niveau un excès cutané et/ou des hernies graisseuses (poches). Elle peut concerner les paupières supérieures, inférieures, ou les quatre paupières. Elle peut être réalisée de façon isolée, ou associée à une autre intervention de chirurgie esthétique du visage (notamment lifting cervico-facial, voir cette fiche). Cette intervention ne corrige pas la chute du sourcil, ni les rides "du lion" ou de la "patte d'oie", ni les cernes colorés.

Il s'agit d'une intervention de chirurgie esthétique, qui n'est prise en charge ni par la sécurité sociale, ni par la mutuelle : l'ensemble des frais est à votre charge, et en particulier aucun arrêt de travail ne peut vous être prescrit. Si l'intervention est décidée, un devis vous sera remis par le chirurgien au cours de votre deuxième consultation.

 

Avant l'intervention


 

  • 2 consultations de chirurgie espacées de 15 jours au moins sont obligatoires avant tout acte de chirurgie esthétique.
  • Une consultation d'anesthésie est obligatoire plusieurs jours avant l'intervention.
  • Des photographies médicales sont toujours pratiquées en chirurgie esthétique.
  • Un bilan ophtalmologique complet est prescrit par le chirurgien. Il comprend en particulier un examen de la fonction lacrymale (larmes).
  • Prévoyez une période d'indisponibilité professionnelle après l'intervention, car aucun arrêt de travail ne vous sera prescrit. Selon les cas, cette période varie de 1 à 8 jours environ. Tenez compte du fait que des ecchymoses sont fréquentes et ne disparaissent complètement qu'au bout de 15 jours au moins.
  • Les consignes médicales systématiques les plus importantes sont les suivantes :
    • Arrêt stricte du tabac 1 mois avant l'intervention, pour réduire le risque de nécrose cutanée.
    • Arrêt de la prise d'aspirine, d'anti-inflammatoires, ou d'anti-coagulants oraux dans les 15 jours qui précèdent l'intervention afin de réduire le risque hémorragique.
    • Arrêt de la contraception orale 1 mois avant l'intervention pour diminuer le risque thrombo-embolique.

 

L'intervention

Paupières supérieures seules :

  • L'intervention dure environ 40 minutes.
  • Le plus souvent elle est réalisée sous anesthésie locale pure (injections de produit anesthésiant dans les paupières).
  • Vous n'avez pas besoin d'être à jeun.
  • Il s'agit d'une intervention à titre externe, sans aucune hospitalisation, et vous pouvez immédiatement rentrer chez vous.

 

Quatre paupières :

  • L'intervention dure entre 1 heure et 2 heures.
  • Elle est réalisée le plus souvent sous anesthésie générale.
  • Vous êtes hospitalisé(e) le matin de l'intervention à 7h30.
  • Vous devez impérativement être à jeun depuis minuit (y compris pour l'eau et le tabac).
  • Après l'intervention, vous êtes surveillé(e) en salle de réveil avant d'être reconduit(e) dans votre chambre.
  • Selon les cas, vous rentrez chez vous le soir même (hospitalisation de jour), ou le lendemain.

 

Dans tous les cas :

  • Prévoyez une personne pour accompagner votre retour à domicile (obligatoire pour l'hospitalisation de jour).
  • Prévoyez des lunettes noires.
  • Mettez dans votre réfrigérateur de l'eau minérale ou du sérum physiologique.

Après l'intervention

  • Des compresses imbibées de sérum ou d'eau froide sont régulièrement appliquées sur les paupières pendant les 48 premières heures pour limiter l'oedème (gonflement) et les ecchymoses (bleus). A ce sujet, ne mettez jamais de glace sur la peau. Très fréquents, l'oedème et les ecchymoses sont souvent asymétriques.
  • Des collyres et pommades ophtalmiques peuvent être prescrits pendant la première semaine.
  • La douleur est modérée et calmée, lorsqu'elle existe, par des antalgiques simples.
  • Les fils sont enle vés entre le 1er et le 7ème jour.
  • Toute fatigue visuelle (télévision, lecture, tabac) ainsi que tout effort violent doit être évité pendant 15 jours. Le port de lunettes de soleil est conseillé à l'extérieur.
  • Pendant plusieurs jours après l'intervention, l'occlusion totale des paupières est parfois difficile, l'angle externe des paupières peut être décollé du globe oculaire, et un larmoiement est possible.
  • Le maquillage est autorisé au bout d'une semaine, après le retrait des fils.
  • Des consultations de contrôle sont prévues 1 mois, 3 mois, 6 mois et 1 an après l'intervention, comprenant un examen clinique et la réalisation de photographies numériques.
  • 6 à 12 mois sont nécessaires pour juger du résultat de l'intervention. Celui-ci n'est pas définitif, la peau continuant à se relâcher avec le temps.

Les risques

Tout acte médical, investigation, exploration, intervention sur le corps humain, même conduit dans les conditions de compétence et de sécurité conformes aux données actuelles de la science et de la réglementation en vigueur, expose à un risque de complications. Comme toute intervention chirurgicale, la blépharoplastie comporte des risques.

Complications générales.

  • Les risques liés à l'anesthésie générale vous seront expliqués par le médecin anesthésiste lors de votre consultation (voir cette fiche).
  • Parmi les complications générales de la chirurgie (voir cette fiche), on peut citer le risque d'hématome, qui est d'importance variable mais qui peut obliger à une réintervention en urgence sous anesthésie générale (ceci ne remet pas en cause le résultat esthétique de l'intervention), et le risque d'infection du site opératoire, en fait très rare.

Les complications spécifiques de cette intervention sont les suivantes :

  • Le chémosis : c'est un oedème de la conjonctive, sans gravité, mais dont la disparition peut prendre plusieurs semaines.
  • L'ectropion (rétraction) de la paupière inférieure, ou "oeil rond" : il disparaît généralement après quelques semaines de massage de la paupière inférieure, mais il peut nécessiter une nouvelle intervention lorsqu'il persiste, dans certains cas très rares.
  • inflammation ou infection oculaire nécessitant un traitement adapté.
  • Trouble de la sécrétion des larmes : larmoiement persistant, ou au contraire syndrome de l'oeil sec.
  • Lagophtalmie (impossibilité de fermer complètement la paupière supérieure) possible et fréquente pendant les premiers jours qui suivent l'intervention.
  • Ptosis (difficulté à ouvrir complètement la paupière supérieure), très rare.
  • Cicatrices hypertrophiques, très rares dans cette localisation.
  • Kystes épidermiques le long des cicatrices, non rares, et très faciles à enlever avec une petite aiguille.
  • Insuffisance de résultat, ou asymétrie : elles sont habituellement très discrètes, mais peuvent parfois nécessiter une retouche chirurgicale à partir du 6ème mois après l'intervention chirurgicale. Il faut savoir qu'un certain degré d'asymétrie existe toujours sur un visage et que celui ci n'est pas forcément opposé à la notion d'esthétisme.
  • Enfin, des cas tout à fait exceptionnels de diplopie (vision double), de glaucome (hypertension intraoculaire), et même de cécité après blépharoplastie ont été rapportés dans la littérature médicale internationale.
  • Subjectivité : l'intervention étant motivée par des raisons esthétiques, les résultats ne peuvent être appréciés que de façon subjective. Il est donc primordial de vous entendre avec le chirurgien sur ce qui peut être amélioré par la chirurgie, et ce qui ne le peut pas.

 

 

Cicatrices

Comme pour toutes les interventions chirurgicales, il existe des cicatrices. Elles sont situées :

  • Sur les paupières supérieures, dans le sillon palpébral, qu'elles débordent à l'extérieur pour se prolonger vers la queue du sourcil.
  • Sur les paupières inférieures, juste en dessous des cils, qu'elles débordent à l'extérieur pour se prolonger dans la patte d'oie. Dans certains cas où seule la poche est à corriger, les cicatrices sont placées à l'intérieur des paupières inférieure (voie transconjonctivale), ce qui signifie qu'il n'existe aucune cicatrice externe.

Comme toutes les cicatrices, même extrêmement discrètes, elles sont définitives et indélébiles. Leur aspect peut être rouge et visible pendant plusieurs mois, surtout à leur partie externe, qui déborde les paupières. Habituellement très discret, mais totalement imprévisible, leur aspect définitif ne doit pas être jugé avant 1 an. Elles doivent être protégées du soleil pendant 1 an environ pour éviter le risque de pigmentation définitive (voir la fiche sur la cicatrisation).

Une induration des zones opérées peut persister pendant quelques mois.

Plusieurs mois sont nécessaires avant de pouvoir apprécier le résultat définitif de l'intervention.

 

 
Copyright © 2018 hopitalsaintlouis.org. Tous droits réservés.
Joomla! est un logiciel libre sous licence GNU/GPL.

Ce site respecte les principes de la charte HONcode de HON Ce site respecte les principes de la charte HONcode.
Vérifiez ici.